Les « Michel » célèbres se liguent contre la mort

De sa tombe, Lénine a fait savoir qu’il soutenait cette initiative « admirable ».
De sa tombe, Lénine a fait savoir qu’il soutenait cette initiative « admirable ».

 

Suite aux décès successifs de trois Michel célèbres (Delpech, Galabru et Tournier), les célébrités portant ce prénom ont décidé de réagir. Ainsi est née la Ligue des Michel Connus Refusant leur Trépas (LMCRLT), dont l’objectif est tout simple : lutter contre leur propre mort.

Par David Marquet

Le moral est au plus bas chez les célébrités se prénommant Michel. Les disparitions successives de Michel Delpech, de Michel Galabru, et plus récemment de Michel Tournier, ont sévèrement assombri leur quotidien. Pour nombre de ces célébrités, c’est le signe que la mort cherche à s’en prendre personnellement à eux en 2016. Et à eux seuls. En échangeant leurs inquiétudes est née l’idée d’un mouvement pour la lutte contre leur mort : la Ligue des Michel Connus Refusant Leur Trépas (LMCRLT). « Ça tombe tellement sous le sens qu’on se demande pourquoi personne n’y a pensé plus tôt », nous a déclaré Michel Drucker, élu porte-parole à l’unanimité de l’association à but non lucratif créée dans la foulée.

Le bureau de la LMCRLT se compose de Michel Sardou (président), Michel Houellebecq (trésorier) et Michel Bouquet (secrétaire général). Les adhérents comptent jusqu’ici Michel Denisot, Michel Cymès, Michel Sapin, Michel Chevalet, Michel Field, Michel Fugain, Michel Jonasz, Michel Leeb, Michel Hidalgo, Michel Boujenah, Michel Legrand, Michel Rocard et Michel Aumont. Aux dernières nouvelles, Michel Müller hésite encore, tandis que Michel Troisgros met la main à la pâte, mais sans avoir signé sa carte.

Malgré ses demandes répétées, par mail, par téléphone, par courrier, et même un projet de livre, la candidature de Michel Onfray a été refusée. Michel Drucker s’en explique : « Contrairement à nous autres, il ne fait pas partie des « Michel » les plus connus du grand public. Nous sommes un groupe populaire, et nous entendons le rester. »

Sollicités à plusieurs reprises, deux Michel ont refusé catégoriquement de rejoindre l’association, Michel Blanc en tête : « Vous êtes pas sérieux les mecs ? », s’est-il exclamé, incrédule, au cours d’un dîner destiné à le recruter. Michel Polnareff, quant à lui, fidèle à sa réputation de Michel-célèbre-pas-comme-les-autres-Michel-célèbres, les a carrément snobés : « Non seulement je trouve ce projet ridicule, mais j’ai un concert à préparer, j’ai d’autres chats à fouetter », a-t-il répondu à Michel Sardou.

Un aspect à souligner : cette ligue est exclusivement réservée aux hommes. Comme l’a appris à ses dépens Michèle Bernier, souhaitant assister à une réunion « pour déconner ». La réplique de Michel Drucker fut sans appel : « Nous ne sommes pas là pour nous amuser, mais pour sauver notre peau ». Piquée au vif, la fille de Choron n’a depuis de cesse de se moquer de la LMCRLT, en public comme en privé. Une attitude discutable devant cette noble entreprise d’utilité publique (en tout cas pour les Michel).

Une pensée sur “Les « Michel » célèbres se liguent contre la mort

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.